Slut-shaming : Phénomène Web Diabolique

Toujours plus cruels avec leurs semblables, les jeunes utilisent le web comme outil pour assouvir leurs désirs de vengeance et de sadisme. C’est notamment grâce aux réseaux sociaux que de nouvelles pratiques naissent, comme l’une des plus cruelles : le « slut shaming »

unhappy woman having problems with computer trying to reach support line

Le Concept : Technique très en vogue chez les adolescentes, ce phénomène récent, originaires des Etats-Unis débarque en France. La traduction littérale en français de « slut shaming » serait « l’humiliation des salopes ».

pict_468859

Son principe est simple : choisissez la fille de votre classe qui s’habille de façon provocante, met trop de maquillage, sort avec tout le monde… ou optez simplement pour celle que vous n’aimez pas .Ensuite,  il vous suffit de poster  une photo d’elle sur Tumblr, Facebook ou ask.fm, et d’ajouter des commentaires méchants, humiliants et sarcastiques.

slut_shaming-gpi-w600h450zc1

Ce phénomène s’est répandu très rapidement et de nombreux groupes de slut-shaming sont apparus comme « Certaines devraient apprendre à fermer leurs jambes avant d’ouvrir leurs bouches ».

Phenomene-la-tendance-du-slut-shaming_exact780x585_l

Entre insultes, humiliations et atteintes à la vie privées, de nombreuses adolescentes ont subi un harcèlement psychologique atroce….

530816d3-f93e-4f8c-b1d7-3787f44e5572-SlutShamingBW

Les Conséquences : Elles peuvent être très graves. En effet, comme nous avons pu le voir en mai dernier, une adolescente américaine a mis fin à ses jours après avoir été la victime de slut-shaming pendant plusieurs mois. Ses camarades l’humiliaient, l’insultaient, et elle avait reçu des menaces de viol…

YourBoobsGoInsideYourShirt

Pensez-vous que les réseaux sociaux représentent un danger pour la société et notamment pour les adolescents ?

USA-le-slut-shaming-nouvelle-tendance-chez-les-ados_mode_une

La Vidéo d’une jeune fille de 13 ans qui dénonce ce phénomène


Sources : http://www.huffingtonpost.fr/; http://www.lalibre.be/; http://www.elle.fr/; http://www.grazia.fr/